Article retiré du site de commun accord

Suite à un accord avec le dessinateur incriminé dans cet article, nous avons décidé de le retirer de notre blog.

Benjamin Heine et John Bogaerts s’étant d’ailleurs expliqué sur radio Judaïca après la publication de celui-ci (et de manière très correcte soi dit en passant), il n’ y a plus de raisons de laisser cet article en ligne qui ne fait qu’entacher la réputation de ce jeune dessinateur qui a encore beaucoup de choses à prouver. On peut ne pas aimer ses idées exprimées dans certains de ces anciens dessins mais ce n’est pas pour autant qu’il faut le clouer au pilori.

Charles Bogaerts

24 Responses to “Article retiré du site de commun accord”

  1. Charles Darwin dit :

    LLB conçoit son relooking aux seules fins de capter un lectorat moins éduqué, celui d’où les traces de culture peuvent éventuellement être absentes (grâce au recours à l’imagerie populaire).
    Suffit qu’il fasse capter de l’argent en économisant sur les coûts tout en accroissant les espaces dévolus à la PUB. C’est un abonné qui vous le dit.

    Observant ce que font quasi tous les journaux, on vire vers une banalité et de la grossièreté instituée. On ne s’étonnera plus que leurs « collaborateurs » puissent appartenir à des mouvances occultes.
    Le pouvoir de Milquet ne s’intéressant lui qu’à ses chiffres du 7 juin ; peut importe les moyens pour y parvenir. C’est l’acquis principal du CdH.

  2. Didier dit :

    Bienvenue dans la république Dhimi du Belgistan. Merci Jojo Mascara.

  3. Philippe dit :

    Sans oublier que le Christ est un prophète très respecté par les Musulmans.

    Ce champion insulte donc les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans.

    Mais ce qui frappe c’est effectivement la bêtise et le manque de talent du bonhomme.

  4. Giorgio Salina dit :

    Celle-ci n’est pas satire (pour être satire doit être intelligent) est seulement triste et désolé vulgarité de frustré

  5. Pinoo.be dit :

    Moi je vais commencer à me faire engager pour faire du tir aux pigeons.

    Je tirerai sur des gens de droite.
    Je serai engagé par l’extrême droite.
    Et ce sera pour mouiller l’extrême gauche.

    Je blesse. Je ne tue pas! JE NE TUE PAS!

    :)

  6. Cola dit :

    Faites comme moi SVP: écrivez à la Libre Belgique et au CdH pour leur signaler ce fait, et demandez-leur ce qu’ils comptent faire.

    Et nous comparerons ici nos (éventuelles) réponses…

  7. Philippe dit :

    Et rebelotte. Aujourd’hui dans LLB de nouveau l’illustration de Heine sur toute une page.

  8. Ivan dit :

    Outre les nombreuses informations erronées, je trouve cela scandaleux de la part de l’auteur de cet article d’avoir décontextualisé ces dessins et de mentir à ce point au sujet des intentions véritables de M. Heine. Sans parler de la lamentable déontologie journalistique de Père Ubu qui n’a même pas veillé à demander la version de M. Heine.

    Il s’agit ici tout simplement d’un règlement de compte puéril de la part du rédacteur en chef de Père Ubu et d’une manipulation de mauvais goût dans le but de déstabiliser La Libre, le CDH, le CCM…

  9. Yvan-le-terrible dit :

    Ouille , Ivan ,
    fallait nous préciser du même coup pour QUI vous scribouillez sur ce fil!
    Car votre commentaire PUE (je répète : PUE) le parti-pris corporatiste!

    Allez et vérifiez avant de tagger ce blog. Je lui dis d’autant plus à l’aise que je suis multi-lecteur de gazettes en perdition; que je rugis chaque jour ou à la semaine v-à-v de la manipulation des pensées dont se rendent coupables vos coreligionnaires caricaturistes, pour GAGNER LEUR FRIC !
    Les gazettes (et médias visuels) qui tous/toutes rament dans la situation actuelle ne sont plus à une déviance civique près pour arrondir leurs chiffres. Alors, dans tout ce magma puant, votre intervention n’étonnera que les ignares et les esbaudris aveugles et sourds! Ciao, connard!

  10. Salomon dit :

    Pour que chacun puisse se faire sa propre opinion (extrait du blog Philosémistisme) :

    Ben Heine est à l’origine d’une initiative inédite qui aurait dû le rendre célèbre. Lui et un autre astre incomparable de la galaxie « anti-sioniste », Fausto Giudice, ont décidé de « réparer un oubli », à savoir doter Israël d’une devise et d’une « Myriam sioniste ». Deux symboles de la République française ont fait l’affaire: la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » et Marianne, qu’ils n’ont eu aucun scrupule à pervertir et à caricaturer on ne peut plus imbécilement.
    Dans la foulée, les deux comparses s’en sont également pris à un symbole identitaire du peuple allemand: sa langue. Ayant perversement traduit la devise de la République française en allemand, ils l’ont ensuite adaptée au caractère prétendument criminel de l’Etat d’Israël. L’allemand serait donc dans son essence même la langue du nazisme et de l’abjection? On pourrait le croire car Heine et Giudice expliquent qu’elle « sera donc facilement comprise (référence au yididish?) par une grande partie des citoyens israéliens ».

    La paire ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Fausto Giudice a annoncé qu’ils vont s’atteler à l’élaboration d’une constitution « sur mesure pour cet Etat, directement inspirée du Décalogue, les 10 Commandements transmis par Yahwé à Moïse sur le Mont Sinaï ». Il est symptomatique et révélateur que cette grossière entreprise de démolition prenne pour cibles le christianisme, le judaïsme, la France, l’Allemagne et Israël.
    Un lecteur allemand du site espagnol Txalaca où l’article a été publié s’en est à juste titre indigné: « C’est vraiment triste de constater l’antisémitisme aussi éclatant que répugnant propagé par votre site. Je n’ai pour le moment ni le temps ni l’argent nécessaires, mais j’espère [que] cet article vous vaudra une plainte en justice et que vous serez condamnés. Ulrich Becker (Allemagne) »
    « Un oubli réparé, Une devise pour Israël
    AUTEUR: Images de Ben Heine et texte de Fausto Giudice « Liberté, Egalité, Fraternité »: cette belle et fière devise, inscrite au fronton de toutes les mairies de France et des colonies depuis 1880, est la devise officielle de la République française, inscrite dans les Constitutions de 1946 puis de 1958. Il lui a fallu du temps pour s’imposer: la Convention rejeta en 1790 la proposition de Robespierre de l’inscrire sur les drapeaux et sur les uniformes. À partir de 1793, les Parisiens inscrivirent sur leurs maisons: « Unité, indivisibilité de la République; liberté, égalité, fraternité ou la mort », mais ils seront bientôt invités à effacer la dernière partie de la formule, trop associée à la Terreur…
    Chaque État a sa devise, comme il a son drapeau, son hymne national ou sa Constitution. Mais un État se singularise: l’État d’Israël. D’ailleurs, quelle est la forme de cet État? Monarchie? République? Nul ne peut répondre, puisque cet État, s’il a un drapeau et un hymne national n’a ni Constitution ni devise. Il est aussi le seul État membre des Nations unies à ne pas avoir déposé une carte de ses frontières auprès de l’ONU.
    Nous avons donc voulu réparer l’oubli des pères fondateurs de l’État d’Israël et nous leur proposons donc une devise. Cette devise est en allemand, elle sera donc facilement comprise par une grande partie des citoyens israéliens. Pour ceux qui ne comprennent pas l’allemand, voici une petite explication:
    Liberté se dit en allemand Freiheit. Dans notre proposition, cela devient Frechheit = culot, impudence. C’est l’équivalent exact du mot hébreu/yiddish chutzpah, le fait d’être insolent, effronté, bref de ne pas manquer d’air. La chutzpah semble bien être la caractéristique principale des sionistes.
    Égalité se dit en allemand Gleichheit. Dans notre proposition, cela devient Gleichgültigkeit = indifférence. En effet, l’autre caractéristique des sionistes est leur indifférence au sort de ceux qui, à leurs yeux, ne sont pas juifs, sont des goyim (Gentils) ou des « juifs se haïssant eux-mêmes » (ils définissent ainsi tout juif un tant soi peu critique à l’égard d’Israël).
    Fraternité se dit en allemand Brüderlichkeit. Dans notre proposition, cela devient Unbarmherzigkeit = cruauté, qui vient de unbarmherzig = sans compassion, impitoyable. Sur ce caractère impitoyable, inutile d’épiloguer: il suffit de contempler les 60 ans d’histoire de l’État sioniste.
    Le dessinateur Ben Heine a donc, à partir de cette proposition, dessiné une « Myriam » sioniste, dans laquelle on reconnaitra la Marianne de Delacroix [grossièrement copiée] se dressant sur les barricades de 1830, dans le célèbre tableau « La liberté guidant le peuple », mais elle est désormais armée d’une ménorah, le chandelier à sept banches [sic]. Et sa poitrine dénudée a vraiment de quoi choquer les rabbins orthodoxes, mais on peut accuser les sionistes de tout sauf de pruderie. Évidemment, cette Myriam sioniste devra se méfier et ne pas trop approcher de Moshe Katsav, président déchu pour cause de harcèlement sexuel de ses collaboratrices féminines.
    Voici donc un oubli réparé: l’État d’Israël a désormais une devise. Nous nous attellerons prochainement à l’écriture d’une Constitution sur mesure pour cet État, directement inspirée du Décalogue, les 10 Commandements transmis par Yahwé à Moïse sur le Mont Sinaï. »

  11. Roger dit :

    Quelques éléments à la décharge de Ben Heine suite à l’article paru dans Père Ubu et à un autre article du même type paru sur un blog appelé « Philosémisme » (dont l’auteur semble ne pas réaliser que la révolution sioniste est morte…):

    - En ce qui concerne la « manipulation » et l’utilisation des dessins utilisé par Irancartoon lors de l’organisation du concours sur l’Holocauste, veuillez consulter ce lien ou vous trouverez une lettre de la part de plusieurs des dessinateurs européens qui y ont été mêlés (dont Ben Heine). Ces derniers ont exigés qu’elle soit publiée sur le site d’Irancartoon: http://www.irancartoon.com/110/index3.htm

    - Ben Heine n’a jamais dit que le dessin choquant sur Auschwitz repris par Père Ubu avait des « vertus pédagogiques ». Cela a été scandaleusement inventé de toute pièce par l’auteur de Philosémitisme. M. Heine a affirmé à maintes reprise (et l’a encore prononcé lors de son intervention sur Radio Judaïca) qu’il trouvait lui-même ce dessin immonde et que sa seule intention avait été de mettre en évidence tous les éléments graphiques racistes et blessants à éviter ABSOLUMENT en tant que dessinateur de presse traitant d’Israël en général. Il a également répété plusieurs fois que cette illustration doit être accompagnée de cette légende précise et ne doit surtout pas être décontextualisée.

    - L’article dans Père Ubu soutient que M. Heine était le seul Belge à figurer sur la liste de ce concours controversé, c’est encore une fausse information.

    - Ben Heine a rappelé des centaines de fois qu’il n’était ni négationiste, ni antisémite mais bien antisioniste.

    - Les liens « Zionofascism » et « Ziopedia » ne figurent pas et n’ont jamais figuré sur le blog de Ben heine… Vous n’avez qu’à vérifier avant de vous laisser « entuber » par l’auteur des articles parus dans Père Ubu et Philosémitisme.

    - C’est vrai, M. Heine a enseigné au Collège Cardinal Mercier de braine l’Alleud, et cela en toute légalité ! Il détient une licence en Journalisme (Presse Information) et réalise actuellement son cursus pour obtenir le certificat d’aptitude pédagogique (CAP). Avec la pénurie de professeurs que la Belgique connaît actuellement, cela est tout à fait légal, informez-vous !

    - C’est vrai, Il a travaillé pour le CDH lors de la Foire du Livre, mais de manière tout à fait indépendante. Il n’est pas affilié au CDH, en quoi cela pose t-il donc problème ?

    - Les dessins politiques de M. Heine ne sont pas vulgaires, ce sont les personnages ou les situations qu’il dépeint qui sont vulgaires.

    - Quoi qu’il en soit, l’article de M. John Bogaerts ou de l’un de ses rédacteurs ne représente qu’un règlement de compte puéril suite à une caricature un peu osée de Ben Heine représentant Rudy Bogaerts (le papa de John). Celle-ci avait été réalisée par M. Heine il y a plusieurs années à l’époque ou Rudy Bogaerts tenait encore le journal. Un article du même mauvais goût que celui qui est publié cette semaine dans Père Ubu était alors paru. Ben Heine, outré, avait demandé un droit de réponse en essayant de contacter à maintes reprises la rédaction de Père Ubu, ce qui fut bien entendu impossible…

    - M. Heine a bien prononcé les mots « Palestine » et « Israel » lors de l’intervention sur Radio Judaïca. Ecoutez à nouveau les archives de Radio Judaïca si vous ne le croyez guère!

    - L’auteur de Philosémitisme devrait attendre ses prochaines illustrations politiques sur Israël et la Palestine avant d’affirmer qu’il se « dégonfle », c’est aller un peu vite en besogne…

    - Ce qui me choque le plus, c’est la déontologie journalistique lamentable de Père Ubu (et celle de Philosémitisme, par la même occasion)… Comment diable peut-on réaliser un papier aussi mensonger et aussi lourd de conséquences pour un dessinateur de presse sans même prendre en compte l’avis, l’opinion et le point de vue du principal intéressé, c-à-d Ben Heine. Car comme celui-ci l’a souligné tristement lors de son intervention sur Radio Judaïca, en face d’un John Bogaerts, apparemment fou de joie et ivre de vengeance, il n’a jamais été contacté par la rédaction de Père Ubu. Il a pris connaissance de cet article critique seulement lorsque Radio Judaïca l’a contacté pour qu’il puisse défendre sa position. 15 minutes de parole sur antenne, pour une audience limitée, ce n’était pas beaucoup, mais je comprends sa gratitude vis à vis de la radio.

    Enfin, l’auteur de ce blog (Philosémitisme) semble soutenir Avigdor Lieberman qui est un homme politique dangereux d’extrême droite. Mais cela il n’en parle même pas.

    On se demande vraiment qui fait de la propagande haineuse et mensongère…

  12. Le Belche fieu dit :

    On voit que les commentaires téléguidés de Ben Heine fleurissent…
    UBU les laisse publier, c’est ca la vrai liberté d’expression

  13. Witharig dit :

    Comparez le style du commentateur en long « Roger » et son symétrique « Zwartepiet » qui sévit à doses répétées sur PAN … où est l’erreur?

  14. Rudi dit :

    « - Les liens « Zionofascism » et « Ziopedia » ne figurent pas et n’ont jamais figuré sur le blog de Ben heine… Vous n’avez qu’à vérifier avant de vous laisser « entuber » par l’auteur des articles parus dans Père Ubu et Philosémitisme. »

    Quel mensonge! Encore aujourd’hui on peut en retrouver sur son blog et de toute façon les captures d’écran qui ont été faites ne mentent pas. Il est temps que les copains de Ben Heine aillent se rhabiller. Le seul qui lent c’est Heine: sur son linked il écrit qu »il enseigne encore au Cardinal Mercier quand il a été viré avec ses cliques et sesx claques.

    Et pour l’emission sur Radio Judaica on y revient; parce que nous avons l »nregistrement et là aussi l’homme de paille de Ben Heine ment comme un arracheur de dents.

  15. Roger dit :

    Ben Heine a une option « links of the week » sur son blog, il est probable que les liens soient apparu brièvement entre milliers d’autres liens tout à fait louables, cela a du être une coquille dans son travail hebdomadaire.

    Tiens, pourquoi ne répondez-vous pas à tous les points précédemment abordés? Pourquoi vous focalisez-vous sur des « adresses url » dont M. Heine ne gère même pas le contenu des sites correspondants?

    Encore une manipulation de bas niveau et une volonté sombre de détourner la réalité… pas jojo.

    D’après ce qu’il m’a dit, et après avoir interrogé la très aimable secrétaire du Colège Cardinal Mercier (vérifiez l’information!), c’est Ben heine LUI MEME qui a pris sa démission!

  16. RTL c'est nous dit :

    purée cela vole bien bas

  17. Roger dit :

    « purée cela vole bien bas »…

    C’est osé..

    Je suis bien d’accord,
    mais ce ne sont que des réponses aux accusations de l’article.

    Questions idiotes, réponses idiotes…
    M. Heine a bien d’autres chats à fouetter.

  18. Charles UBU dit :

    Effectivement, cela ne vole pas très haut.

    [1] Une option « links of the week », cela se gère…
    [2] Il a quand même participé à ce concours de très mauvais gout.
    [3] En tant que fils Bogaerts, cela fait bien 2 ans que nous sommes au courant de la caricature de notre père et cela ne nous a jamais affectés.
    [4] Tout ce blabla évite le sujet le plus important qui est que quand on fait une caricature de Mohamed, le monde entier s’indigne et quand on caricature Jésus, tout le monde s’en fout.

    C. Bogaerts

  19. Le site « Zionofascism » se trouvait bien parmi les liens du blog à prétentions politiques de Ben Heine. Il figurait sous « Artists – Original People » entre
    -Homeyra
    - Zionofascism
    - Somaliland
    comme le prouve le « cache » de son blog enregistré le 12 mai, toujours consultable, mais disparu du blog:

    http://74.125.77.132/search?q=cache:L4M11WDbbiUJ:benjaminheine.blogspot.com/+ben+heine&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=be

    (Ce lien scandaleux fut signalé par le blog Philosémitisme le 15 mai: « Chez les « sionistes » Ben Heine perd de sa superbe et se dégonfle »
    http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/05/chez-les-sionistes-ben-heine-perd-de-sa.html)

    Ben Heine l’a donc supprimé après le 15 mai.

    Par contre il maintient toujours les articles qui renvoyent au site conspirationniste et antisémite de Jeff Rense. (Voir les articles de l’illuminée conspirationniste Mary Sparrowdancer, repris par Ben Heine. Un coup d’oeil à son blog vaut le détour: http://www.sparrowdancer.com/). Prière de ne pas trop rire face à tant d’érudition (elle révèle la « vraie » identité de Jésus!).

    Comme M. Heine semble être particulièrement distrait, quand il n’est pas victime de divers complots, on peut aussi lui signaler qu’il renvoie dans son blog à un site antisémité portugais Xatoo (sous « Cool blogs and sites »).

    Qui se ressemble s’assemble? Mais on tremble à l’idée que M. Heine a exercé son autorité de professeur et transmis sa culture à la sauce Sparrowdancer et Zionofacisme à des enfants. On tremble, en effet.

  20. Rudi dit :

    Ce qui est aussi très marrant et sans doute à cause de la distraction du « grand homme » qu’est Ben Heine , c’est le « petit » changement sur son CV sur le site de linkedin.com.

    Ce matin il y avait
    Teacher
    College Cardinal Mercier
    (Primary/Secondary Education industry)
    January 2008 — Present (1 year 5 months)

    et c’est remplacé cet après-midi par
    Teacher
    College Cardinal Mercier
    (Primary/Secondary Education industry)
    November 2008 — March 2009 (5 months)

    mais à part cela ce garçon est certainement tout à fait fiable et ne ment jamais.

  21. onvotepoureux dit :

    De toute façon, le simple fait de participer à un concours de caricature organisé par un pays qui vit encore selon des rites préhistoriques, ou l’on fouette et lapide les femmes infidèles, c’est déjà de trop, cocasse de constater qu’ un caricaturiste qui se réfugient derrière le droit d’expression et le fusain critique, se compromette avec un pouvoir pour qui la liberté d’expression est aussi évidente que la liberté de la presse en Chine.

  22. hutch dit :

    Le manque de réaction de la part du monde chrétien, par opposition aux réactions du monde musulman suite à la parution des fameuses caricatures danoises, montre à quel point l’islam est synonyme de haine et de violence vis-à-vis des non musulmans. Religion de paix et de tolérance mon c…. Si vous lisez le coran (ce que je viens de faire) vous verrez qu’il n’y a pas plus antisémite, antichrétien et anti-athée que les musulmans. Trouvez seulement une parole d’amour, de paix et de tolérance dans ce bouquin….

  23. Phil al Patte dit :

    Bien d’accord avec hutch.

    Notez que les politicards de tout poil qui soutiennent notre intégration par subordination de nos traces d’historicité chrétienne au profit d’autocollants importés n’ont eux-mêmes jamais lu ce Coran (bien qu’ils prétendent être « au courant ») qui est simple confusion phonétique, probablement. :P

    Ainsi en va-t-il en premier de la Mecquelenbeck où leur cheick se contente de croire en ce que lui disent ses barbus affidés, Barberousse en tête?

  24. polop dit :

    Quoi que l’on puisse dire pour défendre monsieur Heine il faut à moins d’être aveugle ne pas voir qu’il utilise dans ces caricatures tous les symboles du judaïsme pour dénigrer Israël. Etoile de David, chandelier à sept branches…La représentation d’un juif avec une tête de porc, rejoint cette affirmation reprise dans les cours de religion islamique  » les juifs sont des singes et des porcs ». Pour s’attaquer au Sionisme en vrai carricaturiste il me paraît qu’il eut pu trouver manière plus intelligente.
    Cela en bonne démocratie reste son droit. Mais d’intelligence encore faut il qu’il en ait. Non monsieur Heine est bien pour ma part un antisémite qui se cache sous le couvert d’antisionisme. L’antisionisme disait le révérend King
    n’est que de l’antisémitisme ! Ben Heine : un racisme vulgaire une caricature vulgaire et sans talent !